Accueil

Bienvenue sur le site de Sarah MOSTREL !

Journaliste, écrivaine, musicienne, artiste peintre, Sarah MOSTREL a publié une quinzaine d’ouvrages, dont des essais, un roman, des recueils de poésies, de nouvelles, des livres d’artiste. Cinq de ses ouvrages sont illustrés de ses peintures et photos. Auteure-interprète, elle  a sorti plusieurs albums et se produit sur les scènes parisiennes. Son sens du rythme et notamment des sonorités a été forgé par son amour de la musique qu’elle a exercée jeune en étant pianiste pendant douze ans. Pour l’ingénieure en électronique de formation, l’expression artistique est une véritable nécessité et un acte qui engage, enrichit et participe au meilleur être du monde.

« Dans l’abstrait, tout vide est rempli d’univers. Pour Sarah, c’est toujours un mystère à découvrir. (…) Face aux instants discontinus qu’est notre quotidien, le poète est continuellement en train d’opposer un sens différent à l’univers (…) Sarah essaye d’imaginer une autre vie. Elle provoque l’approche entre le temporel et l’intemporel. La transfiguration des instants la conduit à écrire des métaphores : l’unique vérité possible face à l’absurdité. () Le poète puise dans la mémoire pour révolutionner l’esprit, grâce à son verbe prophétique. »
Luis Del Río-Donoso, Docteur de la Sorbonne. Introduction à l’Absolu Illusoire

« L’esthète peint sans complaisance, rêvant d’un monde meilleur où les dégradés se rejoignent et où les dérivés se greffent aux sujets solidaires et soudés, échangeant sans maux dire leurs impressions. Percer la source de toute chose, laisser s’infiltrer la lumière, tels sont les objectifs du poète. (…) Le tableau réjoui de la touche inédite étreint le modèle et se rit de la pose initiale. C’est alors que tout se meut, quand tout était figé. Les courbes rejoignent l’horizon et convergent, enfin, sans fuir, vers un réel probable. En 2015, je remettais en tant que président de la Société académique Arts-Sciences-Lettres à Sarah Mostrel une médaille pour son œuvre. 2019 résonne comme un nouvel aboutissement chez la créatrice qui continue   de dessiner le monde avec générosité. La femme de lettres sait rendre nos préoccupations mineures. Et nous ramène sempiternellement à l’essentiel. »
Jean-Paul Debernis,  Président du mérite et dévouement français, extrait du livre » Rien à voir  »

Quelques images d’interventions…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer